Communiqué de presse

Mark Sutcliffe n’abolira pas le financement de la police

Ce candidat à la mairie entend investir dans les services d’urgence, comprenant notamment les services paramédicaux et les mesures visant à aborder les enjeux liés aux troubles de santé mentale et de toxicomanie.

Ottawa, Ontario — Le candidat à la mairie Mark Sutcliffe a annoncé aujourd’hui son plan pour rendre Ottawa plus sécuritaire pour tout le monde par l’investissement dans les services d’urgence, de protection et sociaux, l’adoption d’une approche plus compatissante aux troubles de santé mentale et de toxicomanie, et la prise de mesures immédiates pour la sécurité des quartiers à risque dont, entre autres, le marché By et le parc Dundonald.

« Tous les résidents d’Ottawa méritent de se sentir en sécurité dans leurs quartiers respectifs et lors de leurs déplacements dans notre ville, a souligné M. Sutcliffe. C’est pour cette raison que, contrairement aux autres candidats, je n’ai aucune intention d’abolir le financement de la police. J’entends plutôt investir dans les services d’urgence et les moderniser et veiller à ce que chacun soit traité de manière juste et équitable. »

M. Sutcliffe soutient que la montée des crimes violents, comme les fusillades récentes dans le secteur du marché By, la hausse de la violence faite aux femmes, les crimes haineux et les crimes motivés par les préjugés commis contre les communautés marginalisées, et le nombre considérable de jours « Niveau zéro » où aucune ambulance n’est disponible justifient l’investissement dans ces services.

M. Sutcliffe tient à souligner notamment que les autres candidats à l’élection municipale ont soit voté pour la fin du financement de la police et des services d’urgence ou proposent de plafonner leur financement alors que la criminalité et les autres problèmes sont à la hausse. « Je rejette ces propositions, a affirmé M. Sutcliffe. Oui, nous devons améliorer nos services d’urgence et exiger qu’ils fassent un meilleur travail ; toutefois, l’abolition de leur financement n’est pas la solution. Il est essentiel que les résidents puissent avoir l’assurance qu’une ambulance sera disponible lorsqu’ils en auront besoin. »

S’il est élu à la mairie, M. Sutcliffe promet d’augmenter les ressources policières dans trois secteurs prioritaires : la violence faite aux femmes, les crimes fondés sur la haine et les préjugés, et la violence liée aux armes à feu.

M. Sutcliffe a également parlé de la perte de confiance du public dans le service policier d’Ottawa et les préoccupations liées au manque de leadership lors du convoi du mois de février. « Tous les résidents d’Ottawa doivent pouvoir faire confiance à leur service de police et savoir qu’il traitera tout le monde et toutes les communautés de manière équitable et uniforme, tout en ayant la certitude qu’il donnera suite aux préoccupations du public. Nous avons besoin d’une toute nouvelle vision, soit une approche axée sur la collaboration — entre le service de police, les autres services de protection de la ville, les partenaires communautaires, les organismes de services sociaux et les autres niveaux de gouvernement — afin de faire d’Ottawa une ville plus sécuritaire pour tout le monde. »

M. Sutcliffe a également identifié un nombre de pistes d’action particulières pour les personnes vulnérables et les résidents des quartiers à risque. « Ottawa fait face en ce moment à une crise de santé mentale et de toxicomanie alors que notre système en pleine détérioration n’arrive pas à soutenir nos voisins, les membres de nos familles et nos amis qui sont en difficulté, a précisé M. Sutcliffe. Si nous souhaitons produire de meilleurs résultats, nous devons tirer parti de l’expertise des premiers répondants, des travailleurs sociaux, des conseillers et des autres intervenants. »

Voici un survol des engagements de M. Sutcliffe :

  • Rejeter les demandes de coupes de financement des services d’urgence et opter plutôt pour l’investissement dans les premiers répondants afin de faire d’Ottawa un lieu plus sûr pour tout le monde ;

  • Embauche 100 intervenants supplémentaires au cours des quatre prochaines années pour contrer la violence faite aux femmes, les crimes fondés sur la haine et les préjugés, et la violence liée aux armes à feu ;

  • Renforcer la représentation au sein de la Commission des services policiers d’Ottawa et accélérer et élargir la portée de la stratégie contre le racisme de la ville ;

  • Constitution d’un groupe de travail dans les 30 premiers jours de l’entrée en fonction à la mairie ayant pour mandat de formuler des recommandations concrètes pour aborder les défis en matière de santé mentale et de toxicomanie avant le processus budgétaire de 2023 ;

  • Soutien accru de la part de la ville aux organismes qui offrent des services essentiels aux personnes ayant des troubles de santé mentale ou de toxicomanie ;

  • Réduire le recours aux interventions policières en favorisant des interventions intégrées et interdisciplinaires aux incidents liés aux troubles de santé mentale ou de toxicomanie ;

  • Délaisser les abris d’urgence temporaires ou ad hoc et les remplacer par des logements de transition et des logements supervisés afin d’entraîner une réduction considérable de l’itinérance à Ottawa ;

  • Embaucher 42 paramédicaux avec un financement du gouvernement provincial, soutenir les projets paramédicaux pilotes, et élargir le programme de service de première ligne TED (Targeted Engagement and Diversion).

« En parallèle avec ces initiatives, nous devons agir immédiatement pour régler les problèmes persistants dans les régions à risque, a ajouté M. Sutcliffe. Il est absolument essentiel d’accroître les ressources dans les régions comme le marché By et le parc Dundonald pour faire de la ville un lieu plus sûr. »

M. Sutcliffe s’engage à prendre les mesures suivantes dans certains quartiers :

  • Assurer la présence accrue des services de police et de protection par le déploiement d’équipes de ressources de quartier.

  • Soutenir l’utilisation ciblée et limitée de caméras en circuit fermé à des fins d’enquête et de dissuasion dans les régions à risque, ainsi que pour soutenir et surveiller les activités policières.

  • Création d’un centre des opérations au marché By visant à assurer que les services de police, la santé publique et les services sociaux puissent établir une présence fiable et efficace afin de prévenir les incidents et intervenir au besoin.

Pour en savoir davantage au sujet du plan de Mark Sutcliffe pour un Ottawa plus sûr, veuillez cliquez ici

 

-30-

Demandes de Renseignements

Campagne de Mark Sutcliffe
Liam Roche
+1 613-981-5426
media@marksutcliffe.ca