26/02/2024

Premier réunion du conseil municipal de 2024

 

Ces derniers jours, j'ai rencontré quelques amis et collègues pour la première fois en 2024. Quelqu'un me dit "Bonne année" et quelqu'un d'autre me demande : "Est-ce que c'est encore bien de dire ça alors que nous sommes à trois semaines du début de la nouvelle année ? Je ne sais pas ce que vous pensez de la date limite pour dire "Bonne année", mais c'est notre première réunion du Conseil de 2024, alors je pense que c'est un bon moment pour réfléchir à ce qui s'est passé au cours des 12 derniers mois et à ce qui nous attend cette année.

Je suis sûr que beaucoup d'entre vous espèrent que je prononcerai un discours sur l'état de la ville d'une heure ou plus, mais je crains, comme l'année dernière, de devoir vous désappointer une fois de plus en ne faisant que quelques brèves remarques.

Il est difficile de croire qu'un an s'est écoulé depuis que j'ai pris la parole lors de la première réunion du Conseil de l'année 2023.

Depuis lors, je pense que nous avons accompli beaucoup de choses. Nous avons adopté non pas un, mais deux budgets. Nous avons franchi des étapes importantes avec nos partenaires fédéraux et provinciaux sur un certain nombre d'objectifs différents.

Et nous avons pris d'autres décisions importantes qui façonneront l'avenir de notre ville, notamment l'embauche d'un nouveau directeur municipal, la définition de nos priorités pour cette législature, le lancement d'un groupe de travail chargé de trouver des économies et des gains d'efficacité à l'hôtel de ville, et la première étape de la construction d'un parc Lansdowne encore meilleur.

Je sais que toutes ces décisions n'ont pas été prises à l'unanimité, mais de nombreux résidents m'ont dit qu'ils étaient satisfaits du ton professionnel et respectueux de notre conseil lorsque nous avons traité de nombreuses questions difficiles.

Les deux budgets que nous avons adoptés ont adopté une approche équilibrée, responsable et pratique. Nous avons tenu ma promesse électorale de maintenir les impôts à un niveau bas tout en investissant dans nos services de base. Nous avons trouvé des dizaines de millions de dollars d'économies et de gains d'efficacité, de sorte que, comme beaucoup de familles dans notre ville, nous établissons des priorités et dépensons en fonction de nos moyens.

Cela nous a permis d'investir encore davantage dans nos priorités, notamment la réparation des routes et des trottoirs, la construction de logements plus abordables, l'embauche de paramédics et d'agents de police supplémentaires, et la construction de centres de loisirs et de parcs pour nos résidents. Et cela nous a permis de respecter la crise de l'abordabilité à laquelle sont confrontés nos résidents.

Il est normal de commencer une nouvelle année avec de l'espoir et de l'optimisme. Et je suis sûr que nous avons tous un regain d'énergie pour faire avancer les choses dans l'intérêt des résidents d'Ottawa.

Mais certains membres de notre communauté ne sont pas optimistes.

Au cours des dernières semaines, j'ai parlé à de nombreux résidents qui commencent l'année plus préoccupés que jamais par la hausse des coûts. Beaucoup ont du mal à joindre les deux bouts. Les taux d'intérêt, l'inflation et l'incertitude économique suscitent beaucoup d'inquiétude. Nombreux sont ceux qui s'inquiètent du coût des loyers et des paiements hypothécaires, ainsi que du prix des produits alimentaires.

C'est ce que vivent nos résidents en ce moment, et nous devons continuer non seulement à respecter cette réalité, mais aussi à y répondre. C'est pourquoi, alors que j'envisage cette année, je me concentre sur quelques points essentiels.

J'ai l'intention de continuer à répondre aux besoins de tous les résidents d'Ottawa : ceux qui vivent dans nos communautés et villages ruraux, nos quartiers suburbains et notre centre urbain.

J'ai l'intention de continuer à respecter les pressions financières auxquelles nos résidents sont confrontés et de m'assurer que nous n'alourdissons pas leur fardeau en augmentant considérablement les impôts.

J'ai l'intention de continuer à travailler avec chacun d'entre vous, comme je l'ai fait depuis le début de ce mandat, afin de toujours faire passer nos résidents en premier.

J'ai l'intention de veiller à ce que nous construisions davantage de logements et à ce que nous investissions dans les infrastructures nécessaires pour soutenir cette croissance.

J'ai l'intention de continuer à adopter une approche équilibrée et responsable dans notre travail.

Nous avons pris de nombreuses initiatives importantes cette année, notamment le sommet rural, le projet pilote pour une réponse alternative aux appels de santé mentale, et des progrès significatifs dans la construction d'installations de loisirs et l'amélioration de notre infrastructure, y compris les routes et les trottoirs, les centres de loisirs et les parcs.

Nous avons déjà commencé à travailler sur le budget 2025. Comme je l'ai déjà dit, nous sommes confrontés à des pressions importantes qui feront du budget 2025 le plus difficile que nous ayons eu à gérer jusqu'à présent.

Mais nous devons continuer à appliquer l'approche équilibrée et responsable que nous avons adoptée jusqu'à présent, en investissant dans nos services de base et nos plus grandes priorités, tout en maintenant les impôts aussi bas que possible pour nos résidents.

J'encourage donc chacun d'entre nous à continuer à travailler efficacement et en collaboration au nom des habitants d'Ottawa. Poursuivons l'approche équilibrée qui nous a menés jusqu'ici. Faisons en sorte qu'Ottawa reste abordable pour tous.

C'est dans cette perspective que j'aimerais profiter de l'occasion pour annoncer une très bonne nouvelle.
Après des négociations très productives avec nos partenaires fédéraux, j'ai le plaisir de vous annoncer aujourd'hui que j'ai signé un accord de financement du Fonds pour accélérer la construction de logements.
Tous les détails de cet investissement important pour notre ville seront fournis dans une annonce officielle dans les prochains jours, mais je voulais partager la nouvelle aujourd'hui que nous avons un accord.

Ce financement va considérablement amplifier nos efforts pour construire des logements abordables et rationaliser le processus d'approbation des plans. Je tiens à remercier les députés locaux qui ont travaillé sans relâche au nom d'Ottawa pour obtenir ce financement. Je tiens également à remercier le ministre du Logement, Sean Fraser, et le Premier ministre pour leur collaboration tout au long de ce processus.

Encore une fois, j'attends avec impatience une annonce plus officielle dans un avenir proche. Il s'agit donc d'une excellente nouvelle pour notre ville. Mais cela ne s'arrête pas là.

Nous devons continuer à travailler fort pour obtenir le soutien dont nous avons besoin de la part des autres niveaux de gouvernement. C'est l'un de mes principaux objectifs pour 2024. Nous avons besoin de l'aide des gouvernements fédéral et provincial pour pouvoir faire d'Ottawa une ville meilleure, plus sécuritaire et plus abordable pour tous.

Sur ce, commençons. Je demande au greffier adjoint de procéder à l'appel.